Blog

Les bons comptes font les bons coloc’

Au départ

Pour une bonne colocation, l’important c’est d’avoir, dès le départ, une bonne organisation.

En premier lieu, rencontrer et discuter avec ses futurs colocataires, même si ça parait con à dire, c’est une étape cruciale. Il faut être sûr que notre mode de vie, notre rythme et nos fonctionnements soient en accords avec ceux d’autrui, surtout si autrui partage le même toit !!

Une fois cette première étape faite, il est important de rédiger un « règlement intérieur », je n’apprécie pas ce terme, qui est trop connoté scolaire, on va partir au pays des bisounours et l’appeler «  l’Accord du vivre ensemble« . Il est important que tous les colocataires participent à sa rédaction, dedans, il faut y faire apparaître les mentions légales, mais aussi noter certaines règles de vie, détailler au mieux le fonctionnement ! Il est normal que tout le monde ne soit pas d’accord vis à vis d’une règle énoncée par un des colocataires, profitez en pour en discuter et trouver un compromis. Il est plus facile d’exprimer son désaccord devant une règle énoncée plutôt que de s’y retrouver nez à nez une fois dans le quotidien. Décidez, discuter, et notez le plus de détails possible, même si dans la pratiques, certaines règles seront révisées.

Plus les bases sont carrées et solides, moins vous risquez de vous casser la gueule !

L’organisation

Comme dit plus haut, le secret, c’est une bonne organisation et de la rigueurs. Pour tout ce qui est papiers, par exemple. Un classeur où tous les papiers de la colocation (les quittances de loyer, les factures d’EDF, les attestation d’assurance, etc…) sont soigneusement rangés, et à disposition de tous.

Le plus long, c’est la mise en place, puis ensuite, dès qu’un courrier est reçu, il n’y a plus qu’a le ranger dans le classeur du bonheur ! 

Les papiers, ça fait peur à tout le monde, tout simplement parce que c’est chiant, pas parce que c’est compliqué.

Après, rien ne nous empêche de s’amuser un peu, perso, dans mon classeur, au lieu de nommer bêtement les intercalaires, je leur trouve des petits jeu de mots, ou des citations encourageante !

On est bien content de trouver des petits mots doux au milieu des factures !

Le budget

Bon, autant les papiers c’est juste au fur et à mesure, une bonne organisation et s’y tenir, le budget, c’est théoriquement le même refrain, mais en pratique, c’est parfois un peu plus chaud.

Il est parfois difficile de parler d’argent, ou même si on est de bonne foi, on n’est pas tous matheux et tenir des comptes peut s’avérer un peu plus compliquer, surtout si on est plusieurs dans la colocation.

Au début, j’avais pensé à faire une feuille de compte, à remplir à la main que j’ajouterai dans le classeur. Puis, j’ai trouvé l’application qui a illuminé ma journée !

Une application smartphone mais aussi web, qui permet -entre autre-, de gérer en trois clics tous les budgets de la coloc’. C’est très bien fait, gratuit, et tellement pratique !

L’interface est simple, et intuitive, il suffi de noter le montant des dépenses, y ajouter une légende, définir qui est le payeur et quelles personnes de la colocation sont concernés, on peut même paramétrer le pourcentage de la part d’un dépense, une fois les dépenses entrés dans le journal de la colocation, l’application calcule elle même les dettes de chacun, il vous suffira de rentrer le remboursement des colocataires pour remettre les comptes à zéro !

C’est fantastique !

Et bien sur, ca ne s’applique pas qu’a la colocation, l’application peut être utilisée au sein d’un couple , entre amis etc..

Bref, un grand merci aux créateur de ze-coloc !

Bien que l’application soit très bien utilisable gratuitement (avec la présence de quelques pub) il existe deux abonnements (un juste sans les pubs et un second avec des fonctionnalités premium) pour un prix dérisoire, et franchement, juste pour dire merci ça les vaux !

Sur ce, bonne organisation !

Et à bientôt !

Publicités
Par défaut
Coup de coeur

Coup de coeur Youtube : Macro room

Je viens de découvrir la chaine YT Macro Room
Une super chaine qui propose d’impressionnantes vidéo en macro et slowmotion dont l’esthétique est à coupé le souffle.

Tout d’abord qu’est ce que la macro ?

« Une macrophotographie est alors une photo dont la taille du sujet sur le capteur est plus grande que sa taille réelle « , merci Wikipédia. En gros, la macro est une technique photographique qui permet de photographier (ou de filmer) en très gros plan, et donc avec un effet loupe de l’objectif. Cette technique est souvent utilisée pour photographier des insectes, des plantes, ou une partie précise du corps (oeil)
Les créateurs de MACRO ROOM filment des détails d’objet, ou des réactions (encre dans eau, dissolution de pilules) en très gros plan.

Et la Slowmotion ?

Ils ajoutent aussi un effet de slowmotion, qui est tout simplement « un mouvement ralenti ». Vous savez peut être déjà comment est construite une vidéo, c’est plusieurs images qui sont lissée par la perception de notre cerveau. Au cinéma, la proportion d’image par seconde est de 24 images/secondes.
Pour obtenir une vidéo fluide et au ralenti, il faut augmenté le nombre d’image/seconde lors de la prise de vu, pour qu’elle soit ralentie en post production.
Certains appareil permettent des prises de vue avec un nombre d’img/sec très élevé, ce qui permet d’obtenir un très gros ralenti sans que cela impact le résultat final.

THE SLOW MO GUYS

Si la slowmotion vous intéresse, allez faire un tour sur la chaîne des SLOW MO GUYS qui sont moins dans la recherche esthétique, mais plus scientifique, ils nous permettent de voir ce que notre cerveau ne peut percevoir. Et le mieux dans tout ça, c’est qu’ils sont vraiment très drôle !

 

Par défaut